U.E. spécifique obligatoire de la spécialité POA, commune aux 3 parcours.

Cette unité d’enseignement aura pour objectif principal de fournir aux étudiants les éléments clés de la physiopathologie des principales pathologies affectant l’organe dentaire et ses tissus de soutient. Seront ainsi envisagé dans un premier temps les bases moléculaires et cellulaires des processus inflammatoires et infectieux et également des principales affections génétiques. Dans un second temps ces mécanismes seront étudiés et intégrés dans le contexte spécifique des maladies de l’endodonte et du parodonte chez le sujet ne présentant pas d’autres maladies et également dans le contexte des maladies rares.

U.E. spécifique du parcours parodontologie.

Après un rappel de la biologie du parodonte et des données épidémiologiques, cette UE explore en profondeur les hypothèses pathogéniques des maladies parodontales et l’interrelation entre ces maladies et les autres maladies. Elle comporte un enseignement avancé en microbiologie et en immunologie afin de développer les mécanismes pathogéniques propres aux maladies parodontales et les hypothèses expliquant leur association avec les autres maladies.

  1. Anatomie fonctionnelle du parodonte
  2. Biologie du parodonte
  3. Epidémiologie des maladies parodontales
  4. Biofilm et parodontopathogène
  5. Pathogénie des maladies parodontales associées à la plaque : rôle de la réponse de l’hôte.
  6. Interrelations maladies parodontales et maladies générales

U.E. spécifique du parcours parodontologie.

Cette UE donne à l’étudiant les moyens thérapeutiques adaptés à la physiopathologie des maladies parodontales. Elle développe l’interdisciplinarité des traitements à la lumière de la pathogénie et propose des solutions thérapeutiques en rapport avec l’évolution des maladies
parodontales.

  1. Planification thérapeutique
  2. Traitement initial et moyens thérapeutiques
  3. Traitement médical et moyens thérapeutiques
  4. Traitement chirurgical et moyens thérapeutiques
  5. Maintenance et suivi

U.E. spécifique du parcours parodontologie.

Cette unité d’enseignement aborde la physiopathologie des maladies péri-implantaires en s’appuyant sur le modèle parodontal. L’aspect clinique du diagnostic et du traitement et de la
prévention des péri-implantites est développé ainsi que les aspects chirurgicaux de la pose des
implants dentaire pouvant expliquer les échecs.

  1. Biologie des tissus péri-implantaires
  2. Chirurgie implantaire
  3. Chirurgie réparatrice et régénératrice implantaire
  4. Physiopathologies péri-implantaires
  5. Traitement des maladies péri-implantaires

U.E. spécifique du parcours parodontologie.

Cette unité développe les différents moyens diagnostics spécifiques aux maladies parodontales et les techniques de diagnostic avancées permettant de soutenir les hypothèses pathogéniques. Les techniques utilisées en recherche clinique sont développées.

  1. Examen clinique
  2. Imagerie
  3. Tests diagnostics
  4. Classification des MP
  5. Classification des sites